IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2022
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation :
N° Immatriculation : BR E46889
Quartier d'immatriculation : BR
Type, série, ou nom local : Prototype
Protégé au titre des Monuments Historiques : NON

Localisation

Localisation (département) : 29
Port d’attache habituel : Brest
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : voile
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte : george auzepy brenneur
Chantier constructeur : ETA Rians
Année de construction (ou mise en service) : 1978
Longueur hors tout : 6.49m
Longueur coque : 6.4m
Longueur flottaison : 6.04m
Largeur Maître bau : 2.2m
Tirant d’eau : 1.35m
Tirant d’air : 7m
Déplacement (tonnes) : 1.2T
Jauge administrative (tonneaux) : 1.2T

Description

Coque / à propos :

Je viens à vous au sujet de mon voilier, EQUINOXE - unique en son genre - , au sujet duquel j'aimerais recueillir votre avis quant à la possibilité de le labelliser. Pour forger votre opinion, je vous livre - sous forme très didactique - quelques éléments techniques et contextuels portant sur les caractéristiques du bateau et son histoire. Premier voilier intégralement construit en INOX316TI (Acier inoxydable enrichie au Titane) et exemplaire unique, EQUINOXE fait figure d'exception dans le patrimoine maritime français. Longueur hors tout : 6,40m Maître bau : 2,20m Tirant d'eau: 1,35m Déplacement : 1,1t Lest : 250Kg Surface de voilure au pré : 25m2 Dessiné par l'éclectique architecte naval français Georges Auzépy-Brenneur, ce prototype a été conçu pour éprouver puis valider les innovations technologiques imaginées par son concepteur. Au delà de son apparence très singulière due à la pureté de ses lignes et au polissage du métal semi-précieux à la surface duquel les moindres détails de l'environnement marin se reflètent comme dans un miroir, la particularité d'EQUINOXE réside dans la technique résolument novatrice mise en œuvre pour sa construction par hydroformage. C'est auprès de l'entreprise ETA (toujours en activité) implantée dans le Cher et spécialisée dans la fabrication de cuves au profit de l'industrie chimique et agroalimentaire que Georges Auzépy-Brenneur sollicita l'expérimentation très originale de ce procédé de moulage de forme par pression hydraulique extrême pour la réalisation de la coque d'EQUINOXE. A ce jour la structure et l'aspect n'ont pas été altérés par les années. Et son état est proche du neuf.

Coque / état actuel :

Pont et superstructures / à propos :

Pont et superstructures / état actuel :

Le pont est quant à lui construit dans le même matériau, qui est lui aussi en très bon état. Le cockpit arrière offre une excellente protection pour le barreur. L'accastillage est en grande partie d'origine et toutes les manoeuvres font retour au cockpit. Une bulle installée sur le panneau de descente permet de barrer depuis l'intérieur. Pour conclure le plan de pont est à la fois simple et efficace, permettant de naviguer seul et en sécurité pour un voilier de taille modeste.

Gréement / à propos :

Le voilier est grée en sloop marconi. il dispose pour le gréement dormant d' un pataras double, d'un étai et de deux haubans. le tout âgé de dix ans et dans un état correct.

Gréement / état actuel :

Voilure / à propos :

Equinoxe dispose aujourd'hui de seulement deux voiles, Un génois neuf en dacron 205 square de 12 mètres carrés. Une grand voile de Yngling récupérer dans un club de régatier dans un état très correct d'environ 10 mètres carrés et elle aussi en dacron. Le voilier est également conçu pour recevoir un spi symétrique, qui est malheureusement manquant à ce jour.

Voilure / état actuel :

Emménagements / à propos :

L'aménagement intérieur est sommaire et dans un état très moyen, toutes les parties structurelles sont en excellent état mais les vaigrages sont clairement à refaire. Le voilier dispose tout de même d'un couchage double dans le pic avant et de deux couchettes cercueils sur l' arrière. D'un petit réchaud sur cardan et de quelques rangements.

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

Le voilier dispose d'un moteur Hors bord 5cv 2 temps à refroidissement par air. c' est un Yamaha 5BS 661 datant des années 80 et en excellent état de marche.

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Témoignage technique ou conceptuel :

Il s’agit du voilier Equinoxe d’une longueur de 6,4 mètres, construit comme prototype en 1978 par l’architecte George Auzépy-Brenner (aujourd’hui décédé). Ce voilier à ceci comme particularité : Il est à ma connaissance le premier voilier construit en INOX 316TI, un alliage à base d’inox de haute qualité enrichie au Titane (le Titane ayant pour but de rigidifier la structure tout en réduisant l’échantillonnage et le poids) lui conférant une longévité proche de l’immortalité. Le but de cette construction était d’expérimenter un nouveau matériau, ainsi qu’un nouveau procédé de fabrication. (Information récoltée par un échange de lettres entre l’architecte et l’ancien propriétaire). En effet contrairement aux constructions métalliques classiques à bouchain, ou plus rarement à tôle roulée, Equinoxe a été fabriqué par hydroformage. Ce procédé, grossièrement, consiste à fabriquer une coque, puis la soumettre à une pression hydraulique extrême, permettant au voilier de prendre sa forme définitive à l'intérieur d'un moule. Pour ce faire, George Auzépy-Brenneur se tourna vers une société ayant ce type de savoir faire. Ce fut l’entreprise ETA à Rians 18 (cher), qui, toujours en activité est spécialisée dans la fabrication de cuves en inox pour la chimie ou l’agroalimentaire. Après sa construction, il fut mis à l’eau dans différents ports français dans le but d’étudier sa résistance à la corrosion dans différentes eaux. Il à par la suite été vendu, abandonné, acheté aux enchères, puis retapé etc, etc, Le navire est aujourd’hui à flot et dans un état structurel quasi irréprochable. Il est en état de naviguer et je l’utilise très régulièrement. Il est élégant, rapide et très équilibré. C’est un bateau réussi disposant de très belles lignes d’eau. Il y a bien sur quelques travaux de restauration, notamment en ce qui concerne l’aménagement intérieur et le gréement, chose que j’effectue, il me semble en bonne intelligence tout en respectant l’état d’esprit et les matériaux d’origine. C’est un modèle unique, témoin d’une époque de recherches et d’innovations dans le domaine de la construction navale de plaisance ainsi que du savoir faire français en terme, à la fois de conception, et de construction. De part sa rareté, sa qualité de fabrication, et également l’attrait qu’il provoque à chaque escale. Il mérite selon moi d’être protégé (lors de sa dernière mise en vente, plusieurs négociants en matériaux lorgnaient sur ce bateau construit dans ce métal semi-précieux). Je dispose des plans de l’architecte, ainsi que de deux lettres, expliquant le projet de construction. En espérant une réponse de votre part. Je vous transmets mes sincères salutations. Mr Rey

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Autres éléments remarquables :

Chronologie :

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE