IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2007
Renouvelé en date de : 2015,2019
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms : ex TOCADE DESIRA II ex HATCHIBOMBOTAR ex POULMIC VI
Numéro de francisation : NEANT
N° Immatriculation : H 6749 (acte de francisation) / C14521 (titre de navigation)
Quartier d'immatriculation : AC
Type, série, ou nom local : Belouga
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 33
Port d’attache habituel : ARCACHON
Chantier d’hivernage : BONNIN Frères, 47 Bd Chanzy, 33120 ARCACHON

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : voile
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte : Eugène CORNU
Chantier constructeur : Silvant à Conflans Sainte Honorine (78) numéro de voilure 626
Année de construction (ou mise en service) : 1958
Longueur hors tout : 6,5 m
Longueur coque : 6,5 m
Longueur flottaison : 5,9 m
Largeur Maître bau : 2,23 m
Tirant d’eau : 1,14 m
Tirant d’air : 6,35 m
Déplacement (tonnes) : 0,49 t
Jauge administrative (tonneaux) : 3,21 tx

Description

Coque / à propos :

Dériveur à cabine construit à bouchains vifs. Membrures et lisses en chêne bordé acajou fonds à double bordé en diagonale

Coque / état actuel :

Très bon état Durant l'hiver 2003 -2004, le précédent propriétaire a fait procéder par le chantier Lobrichon à Baden (56) à une rénovation totale de la coque : pont remplacé, oeuvres vives , oeuvres mortes et roof ont été stratifiés à l'epoxy, toutes les ferrures aciers ont été remplacées par des ferrures inox. Les ferrures chromées ont été déposées et rechromées. Dérive et safran ont été sablés et choupés à froid, puis peints à l'epoxy. Tous les bois extérieurs (hiloires, cockpit, portes de roof) ont été mis à nu et vernis à 6 couches en vernis épiphanes. Le mat la bôme et la vergue ont été grattés à blanc et vernis à 8 couches.

Pont et superstructures / à propos :

Pont et roof en sapin entoilés (à l'origine)

Pont et superstructures / état actuel :

Très bon état, cf description des travaux ci dessus

Gréement / à propos :

Grément houari avec corne très apiquée. Grément dormant en acier toronné épissé Grément dormant : - drisses en toronné - écoutes en tressé

Gréement / état actuel :

Bon état

Voilure / à propos :

1 GV de 15, 40 m_, 1 foc n° 1 de 4,4 m_ et 1 génois de 6 m_ (approx) Deux jeux de voiles anciens portant les marques des voileries Tonnerre et Daniel. Une voile porte un tampon 1962. Un jeu complet de voiles neuves a été installé à l'été 2006 par la voilerie Star Voiles (La Teste - 33)

Voilure / état actuel :

Très bon état (une saison)

Emménagements / à propos :

Poste AV servant de rangement et baille à mouillage avec un panneau donnant en avant du pied de mat. Cabine avec deux couchettes (1,85 m) de part et d'autre du puits de dérive. 2 placards de rangement de chaque coté de la descente. pas de cuisine, pas de WC , pas d etable à carte. tous les emenégaments sont en bois vernis. Les fonds ont été repeints en blanc. Une pompe de cale électrique automatique avec batterie rechargée par le moteur HB cf infra.

Emménagements / état actuel :

Bon état

Moteur(s) / type, puissance, année :

British seagull de 1973

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Un plan de l’immédiat après guerre par E. Cornu sur une idée du champion olympique Jacques Lebrun, représentant sans doute la première tentative en vue de créer un voilier moderne de petite croisière.

Témoignage technique ou conceptuel :

La construction a fait appel au contreplaqué “marine” dont c’était là une des premières applications sans que soit connu à l’époque les modalités de viellissement du produit. La durée de vie espérée à l’époque était bien en deçà des 50 ans que mon bateau aura dans quelques mois !

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Autres éléments remarquables :

Depuis l’été 2007, le bateau dispose au port d’Arcachon d’une place permanente au “Quai du patrimoine” nouvellement créé, après examen de son dossier par la commission compétente

Chronologie :

L’acte de francisation fait apparaître les noms de M. Christian QUIDU (2003 à 2005) qui a sauvé la bateau par les travaux entrepris et auparavant de M. Philippe GRANBOULAN (1969- 2003)

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE