IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2021
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms : Bitumen
Numéro de francisation : Sans objet
N° Immatriculation : BX1622F
Quartier d'immatriculation : BX
Type, série, ou nom local : Automoteur fluvial
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 31
Port d’attache habituel : Port Sud Ramonville
Chantier d’hivernage : Sans objet

Caractéristiques

Genre : Fluvial
Usage à l'origine : Transport de marchandises
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : moteur
Architecte : Sans objet
Chantier constructeur : H.M. BODEVES / Milingen (Hollande)
Année de construction (ou mise en service) : 1934
Longueur hors tout : 29,50 m
Longueur coque : 29,50 m
Longueur flottaison : 29,50 m
Largeur Maître bau : 5,28 m
Tirant d’eau : 0,70 m
Tirant d’air : 3,5 m
Déplacement (tonnes) : 161,48
Jauge administrative (tonneaux) : Sans objet

Description

Coque / à propos :

Automoteur fluvial, acier riveté et soudé

Coque / état actuel :

Coque d’origine. Certificat communautaire 2021 - Fond doublé en partie

Pont et superstructures / à propos :

Pont acier

Pont et superstructures / état actuel :

Bon état

Gréement / à propos :

Néant

Gréement / état actuel :

Néant

Voilure / à propos :

Néant

Voilure / état actuel :

Néant

Emménagements / à propos :

Cale aménagée, majoritairement en bois. Logement du marinier et timonerie d’origine. Peak avant.

Emménagements / état actuel :

Bon état

Moteur(s) / type, puissance, année :

BAUDOUIN DK3 60CV

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Il a été commandé par la Sté Chimique, Routière et d’Entreprise Générale (SCREG) pour le transport de goudron. Le Galatée, qui a d’abord été justement baptisé Bitumen, a un frère jumeau, le Coaltar, baptisé aujourd’hui Le Tourmente. Tous les deux transportaient du goudron liquide dans deux cuves, avec au centre du bateau une chaudière servant à maintenir le produit à l’état liquide.

Témoignage technique ou conceptuel :

Conçue au gabarit du Canal du Midi, c’est à dire 29.50 m de long pour 5.28 m de large, donc plus court et plus large que les péniches au gabarit Freycinet en usage dans la plupart des autres canaux du réseau européen (38.50 m X 5.05 m).

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Construite en Hollande, son acheminement vers le canal des Deux Mers se fera par la mer, en compagnie de quatre autres bateaux, tractés par un remorqueur. Le voyage sera mouvementé puisqu’il verra l’un d’entre eux sombrer au large de la Bretagne. Pendant près de 40 ans il fait des allers retours entre les raffineries de Blaye dans l’estuaire de la Gironde et Toulouse, participant à la vie du canal où circulent côte à côte des bateaux de compagnie et des artisans bateliers, transportant des céréales, des hydrocarbures, de la pâte à papiers, de la pyrite et d’autres produits. En 1978, il est racheté par la Mairie de Toulouse Sce Assainissement. Les cuves sont alors utilisées pour transporter les boues de la station d’épuration pour faire de l’épandage sur les champs. En 1988 il est vendu aux enchères à René Palous qui l’aménage en habitation.

Autres éléments remarquables :

Sans objet

Chronologie :

1934 : Sté Chimique, Routière et d’Entreprise Générale (SCREG) – Bordeaux. 1978 : Ville de Toulouse. 1988 : vendue aux enchères en 1988 à René Palous > transformation de la cale en habitation. 2000 : Frédéric Sanna. 2006 : Céline Collaud

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE