IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2013
Renouvelé en date de : 2017,2021
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation : NEANT
N° Immatriculation : NA001817F
Quartier d'immatriculation : NA
Type, série, ou nom local : remorqueur fluvio-maritime
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 44
Port d’attache habituel : NANTES
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Fluvial
Usage à l'origine : Servitude
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : moteur
Architecte :
Chantier constructeur : Ateliers et Chantiers de Bretagne, Nantes
Année de construction (ou mise en service) : 1933
Longueur hors tout : 20m
Longueur coque : 19m
Longueur flottaison : 19m
Largeur Maître bau : 4.65m
Tirant d’eau : 1.50m
Tirant d’air : 3.00m
Déplacement (tonnes) : 60 t
Jauge administrative (tonneaux) : 50 tx

Description

Coque / à propos :

Coque acier, tôles de bordé de6m/m, sauf 7m/m sur 3m à compter de l'étrave. construction en acier soudé.

Coque / état actuel :

En bon état d'usage. Grand carénage en 2011

Pont et superstructures / à propos :

Pont et superstructures acier, en tôle de 6m/m pour le pont avec boutonnage eoudé et 5m/m pour les pavois et superstructures

Pont et superstructures / état actuel :

Très bon état, révisés en 2011

Gréement / à propos :

néant

Gréement / état actuel :

néant

Voilure / à propos :

néant

Voilure / état actuel :

néant

Emménagements / à propos :

Château avec passerelle, cuisine et toilettes sur le pont. A l'avant, poste d'équipage 4 couchettes, au centre salle des machines, à l'arrière cabine officiers 2 couchettes.

Emménagements / état actuel :

En cours de réaménagement, en grande salle, cabine bureau, sanitaires et cuisine. Futur siège social de l'ABPN et lieu de rencontre pour les acteurs du patrimoine maritime et fluvial de la région nantaise

Moteur(s) / type, puissance, année :

Initialement moteur M.A.N. type G 5 VU 33 de 155 CV à 400 tours/mn - 5 cylindres moteur HS définitivement démotorisé en 2005

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

abpn

Témoignage technique ou conceptuel :

Le Goëland, a été construit à la demande du service maritime des Ponts et Chaussées de Nantes, et pour son usage en Loire Maritime. Sa construction a été réalisée en 1933 par les Ateliers et Chantiers de Bretagne à Nantes, fleurons de la construction navale française de l’époque. Il reste à Nantes l’un des derniers témoignages d’une construction navale désormais disparue. Ce navire a travaillé dans le port de Nantes et en Loire Maritime durant près de 50 ans. Silhouette familière, il fut le bateau inaugural du tunnel et du canal St Félix à Nantes, en avril 1934, embarquant à son bord toutes les personnalités venues ainsi célébrer la fin des travaux de détournement du cours de l’Erdre et de comblement des bras de la Loire. Il fut aussi à plusieurs reprises en première ligne pour protéger les ponts de Nantes de la pression de la glace lors de l’embâclement de la Loire durant les hivers rigoureux. Il a& subit en 1960-1961 une importante cure de “rajeunissement” aux Chantiers Chauvet de Paimboeuf (44), avec travaux de coque et de mécanique. Délaissé par les Ponts et Chaussées à la& fin des années 70, il fut revendu à un sablier de Loire, la Société des Dragages d’Ancenis. D’un tonnage trop important pour manoeuvrer aisément en Loire en amont de Nantes, le Göeland fut abandonné au mouillage à Oudon (44). Une crue l’emporta et il finit échoué sur la rive où il demeura plusieurs années. Racheté par l’ABPN le 13 janvier 1995,il est alors remis à l’eau par l’association lors d’une opération de sauvetage particulièrement périlleuse. D’abord remorqué jusqu’aux Ateliers du Coteau au Pellerin (44), il est amarré quai de Versailles avec les autres bateaux de l’ABPN depuis 2001.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Autres éléments remarquables :

Chronologie :

Le service maritime des Ponts et Chaussées, à l’origine de la construction, a été propriétaires du Goëland jusqu’à la fin des années 70. Le Göeland a subi d’importantes rénovations en 1960 et 1961, aux Chantiers CHAUVET, à Paimboeuf (44) Le Goëland a été cédé à la Société des Dragages d’Ancenis (44) qui exploitait le sable de Loire. C’est cette entreprise qui a cédé le Goëland a l’ABPN pour le franc symbolique, le 13 janvier 1995.

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE