IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2023
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation : TRDB0066C323
N° Immatriculation : 425215
Quartier d'immatriculation : NO
Type, série, ou nom local : LCM 6
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 85
Port d’attache habituel : Noirmoutier
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Militaire
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : moteur
Architecte : Higgins Boat
Chantier constructeur : Chantier naval Franco Belges
Année de construction (ou mise en service) : 1951
Longueur hors tout : 17.70
Longueur coque : 17
Longueur flottaison : 17
Largeur Maître bau : 4.28
Tirant d’eau : 1.10
Tirant d’air : 2
Déplacement (tonnes) : 30

Description

Coque / à propos :

Chaland de débarquement à fons plat avec porte basculante avant de type Landing Craft Mechanized Mk 6. Construction en acier soudé constitué de 6 caissons de flottabilité. La partie centrale de la coque a été remplacée en 2005 et est encore en bon état à ce jour. 30 à 40 % des tôles de caissons tribord ainsi que la tôle de la salle machine sont a remplacer.

Pont et superstructures / à propos :

Pont et superstructures / état actuel :

Cale de chargement en état d'usage. Porte avant fonctionnelle. Timonerie a remplacer par le modèle d'origine.

Gréement / à propos :

NC

Voilure / à propos :

NC

Emménagements / à propos :

NV

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

2 moteurs diesel Gray Marine 6.71 2 X 165 Kw

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Ce navire d’origine militaire était en poste à La Pallice (17) dans l’escadron de transbordement du 598ème Régiment du Train jusqu’a sa radiation en 1987.
Vendu au service des domaines il a été acquis par un artisan de l’Ile d’Yeu qui l’a entretenu et utilisé jusqu’en 2022.A

Témoignage technique ou conceptuel :

L’ingénieur Andrew Higgins originaire de la Nouvelle Orléans aux USA a conçu ces bateaux à fond plats a ligne de coque en arc dans les années 1935, permettant de pouvoir accoster sur un rivage et décharger des hommes ou du matériel sans aucune infrastructures portuaires.
Ces bateaux était une évolution des barques a fond plat largement utilisés dans les marais de la Nouvelle Orléans.
Les bateaux d’Higgins furent l’une des armes maitresses des Alliés lors du Débarquement de Normandie. Le jour J durant les 3 premières marées 130 000 hommes sont sont ainsi lâchés sur les plages. Prés de 1500 “Higgins Boats” assurent l’essentiel du transport des troupes, entre le rivage et les navires positionnés au large. L’idée de génie des Alliés consiste, en cette occasion, à envahir le continent par ses plages, et non pas par ses ports, beaucoup trop faciles à défendre.
Pour Eisenhower à dit “Si Mr Higgins n’avait pas conçu ces bateaux, nous n’aurions jamais pu débarquer sur les plages et toute notre stratégie aurait été différente”.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Autres éléments remarquables :

Ce modèle de Landing craft mechanized Mk6 est le dernier encore à flot en Europe.

Chronologie :

Construit en France aux Chantier Franco Belge de Villeneuve la Garenne en 1951 sous licence Higgins.
En service au 519ème Régiment du Train jusqu’en 1987.
De 1987 a 2022, propriété d’un artisan de l’Ile d’Yeu, utilisé en navire de charge pour son activité professionnelle.
Réfection de 70 % de la coque en 2005, remplacement des moteurs, lignes d’arbres, hélices.
Depuis 2022, propriété de l’association LCM 6 Higgins Boat Project dans un but de sauvegarde et d’utilisation lors de manifestations nautiques.

En savoir + sur ce navire

Site internet :