IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2020
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation : non francisé
N° Immatriculation : F82719
Quartier d'immatriculation : PA
Type, série, ou nom local : Réplique bateau-atelier
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 95
Port d’attache habituel : Auvers sur Oise (Embarcadère)
Chantier d’hivernage : Auvers sur Oise (Centre technique municipal)

Caractéristiques

Genre : Fluvial
Usage à l'origine : Autre
Mode de propulsion (à l'origine) : force humaine
Mode de propulsion (actuel) : moteur
Architecte : Marc RONET
Chantier constructeur : MOTIV'ACTION Montoir de Bretagne 44550
Année de construction (ou mise en service) : 2018
Longueur hors tout : 8,5
Longueur coque : 8,5
Longueur flottaison : 7
Largeur Maître bau : 2,4
Tirant d’eau : 0,5
Tirant d’air : 1,86
Déplacement (tonnes) : 1,3
Jauge administrative (tonneaux) : Inconnue

Description

Coque / à propos :

Bateau de plaisance traditionnel, à fond plat, en chêne, à proue pointue et à poupe carrée, avec plats bords et pontages avant et arrière, un banc et plancher amovible

Coque / état actuel :

Etat neuf, réplique réalisée en 2017

Pont et superstructures / à propos :

Cabanage sans passavant, de 2,20 m de longueur, en pin, toit en zinc, d'une seule pièce et laissant une hauteur d'homme à l'intérieur

Pont et superstructures / état actuel :

Etat neuf, réplique réalisée en 2017

Gréement / à propos :

Pas de voile, mais un mât destiné à soutenir des fanions

Gréement / état actuel :

Etat neuf, réplique réalisée en 2017

Voilure / à propos :

Sans objet

Voilure / état actuel :

Sans objet

Emménagements / à propos :

Etagères et bancs dans le cabanage. Doubles portes avant et arrière s'ouvrant pour dégager le paysage à peindre. Chaque flanc est constitué de 5 clins de couleurs différentes.

Emménagements / état actuel :

Etat neuf, réplique réalisée en 2017

Moteur(s) / type, puissance, année :

Moteur hors-bord électrique E-Propulsion Navy 6, tension nominale 48 volts et puissance maximale 6 kW. Deux batteries en parallèle Navy lithium-ion. Commande de direction composée d'un volant, boitier de direction, câble et rotule.

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Réplique du bateau-atelier LE BOTIN de Charles-François Daubigny, à l’occasion de la commémoration du bicentenaire de sa naissance. La construction d’origine a été conçue en 1856 par le peintre pré-impressionniste, afin de peintre les paysages depuis la rivière. Cette reconstruction, dans le respect des matériaux d’origine, s’est réalisée grâce aux archives compilées par les descendants du peintre qui ont permis l’établissement des plans par l’architecte naval Marc Ronet. Ce bateau-atelier a pour vocation la mise en valeur et la découverte du patrimoine fluvial et culturel de la ville d’Auvers sur Oise et de la vallée de l’Oise.

Témoignage technique ou conceptuel :

La reconstruction de ce bateau a été réalisée à partir de documents détenus par les descendants du peintre. Diverses gravures et peintures d’artistes (Lavieille, Corot,…) ont permis de conforter les archives et de préciser les détails de la construction d’origine.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

C-F. Daubigny avait acheté ce bateau à un passeur d’Asnières et l’avait équipé d’une cabane afin de pouvoir y séjourner et peindre à sa guise. Il naviguera avec ce bateau jusqu’à Honfleur et Villerville, mais remontera également les cours de l’Oise, l’Aisne, la Seine, l’Yonne et la Marne. Un ensemble de 14 gravures de l’artiste lui-même intitulé “le voyage en bateau” donne un aperçu notoire et remarquable de ce qu’était le Botin. Le bateau reconstruit aujourd’hui a participé au festival “Fête en Seine” et avait également été sollicité pour animer les fêtes de l’Oise à Pontoise.

Autres éléments remarquables :

Charles-François Daubigny a été le premier peintre à concevoir et utiliser un bateau-atelier pour peindre plus commodément les paysages ; il sera ensuite imité par Monet, Bonnard et d’autres. Son rêve était d’avoir un bateau dans lequel dormir et vivre en toute autonomie, pour saisir à chaque instant la magie sans cesse renouvelée des lumières et des reflets de l’eau sur le paysage, depuis le lit de la rivière.

Chronologie :

Sans objet

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE