IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2010
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de : 2022
Anciens Noms : Jeannot puis Henri puis Le Louise
Numéro de francisation :
N° Immatriculation : ST 161701 M
Quartier d'immatriculation : ST
Type, série, ou nom local : Barquette marseillaise - type Mariland - 2
Protégé au titre des Monuments Historiques :

Localisation

Localisation (département) : 34
Port d’attache habituel : Frontignan
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine :
Mode de propulsion (à l'origine) :
Mode de propulsion (actuel) :
Architecte : inconnu
Chantier constructeur : Cros de Cagnes (SAI)
Année de construction (ou mise en service) : 1971
Longueur hors tout : 6,23 mètres + 0,40 de safran: soit 6,63 hors tout
Longueur coque : 6,23 mètres
Longueur flottaison : 6,00 mètres
Largeur Maître bau : 2,23 mètres
Tirant d’eau : 0,42 mètres
Tirant d’air : 4,45 mètres
Déplacement (tonnes) : 2 tonnes
Jauge administrative (tonneaux) : 1,90 tonneau

Description

Coque / à propos :

Coque en chêne et pin d'Orégon.

Coque / état actuel :

Pont et superstructures / à propos :

Pont en pin d'Orégon.

Pont et superstructures / état actuel :

Gréement / à propos :

Mât en pin Douglas, antenne en châtaignier, poulies en chêne et pin.

Gréement / état actuel :

Voilure / à propos :

A l'origine, Voile latine en coton.

Voilure / état actuel :

Emménagements / à propos :

Plancher en pin.

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

Yanmar diesel de 7,36 KW - Type YSE8

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Selon le témoignage de Monsieur Robert Civale, aujourd’hui octogénaire, demeurant à Sète et qui a bien connu cette embarcation, elle a servi à la pêche en mer et sur l’Etang de Thau dès sa fabrication, puis dans les dernières années a été récupérée par plusieurs propriétaires qui l’ont sauvé d’une destruction certaine. Son dernier propriétaire Monsieur Tauran, l’a récupérée sous l’eau. Depuis elle est entretenue par son propriétaire et les membres de l’association “Les Gréements Languedociens” de Frontignan.

Témoignage technique ou conceptuel :

Cette barquette a été construite suivant la méthode dite : du gabarit de Saint Joseph.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Elle a participé à tous les rassemblements organisés dans la baie d’Aigues Mortes : Fête de la mer de Palavas, de Frontignan, festival du muscat, fête du port de Frontignan, fête de la plage à Villeneuve les Maguelones.

Autres éléments remarquables :

Le Louise a été peint aux couleurs bleu, dont la nuance très spécifique, est typique de la reconnaissance de la flotille des barques marseillaises de Port Saint Louis.

Chronologie :

1971 : Cette barquette est la propriété de Monsieur Antoine Pizzo (patron pêcheur) décédé à 80 ans dans les années 90. Elle portait alors le nom de Jeannot. Elle passe à la plaisance, vendue à Monsieur Werther Vicens puis Monsieur Henri Jean qui lui donne le nom de Henri. Ensuite, elle est vendue à Monsieur Raymond Canavate puis Monsieur Christophe Gassin (demeurant à Aramon – Gard) qui l’appelle Le Louise. Elle est vendue enfin à Monsieur Henri Tauran le 20-08-2005 qui lui conserve son nom : Le Louise.

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE