IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2023
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation : GD944044301
N° Immatriculation : SMG32776
Quartier d'immatriculation : SM
Type, série, ou nom local : Baltic Trader
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 22
Port d’attache habituel : Paimpol
Chantier d’hivernage :

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Transport de marchandises
Mode de propulsion (à l'origine) : voile
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte :
Chantier constructeur : Holmes Raa
Année de construction (ou mise en service) : 1914
Longueur hors tout : 27.95
Longueur coque : 19.93
Longueur flottaison : 18.58
Largeur Maître bau : 5.95
Tirant d’eau : 2.30
Tirant d’air : 19.50
Déplacement (tonnes) : 109

Description

Coque / à propos :

Galeas (caboteur de la baltique), avec les formes typiques de ce genre de navires : étrave légèrement courbe sur toute sa hauteur, étambot droit, safran en tableau, bossoirs d'embarcation à l'arrière. Construction bois, Charpente chêne en grande partie d'origine, bordés pitchpin 65MM doublés en cuivre en œuvres vives. Assemblage carvelles acier. Vaigrage 55mm en bois résineux. Vaigrage structurel (riveté à travers les membrures et bordés, un bordé sur deux). Barreaux de pont chêne. Calfatage : étoupe, interface cuivre-bois : crin de cheval bitumé. État de la charpente très bon (expertise 03/2021). État du bordé en œuvres vives très bon (vérifié en 2022).

Pont et superstructures / à propos :

Pont et superstructures / état actuel :

Pont iroko présentant une tonture plus prononcée à l'avant qu'à à l'arrière et un léger bouge (état très bon). Calfatage : étoupe et mastic polyuréthane, en cours de réfection. Plats-bords en chêne. Jambettes chêne traversantes. Bon état sauf une à changer. Pavois en pin, en cours de réfection. Les roofs actuels datent de 1964, lors du changement d’affectation du bateau. Trois roofs ont remplacé le panneau de cale, la descente du poste d'équipage et la timonerie fermée ajoutée probablement après la IIeme guerre mondiale. Le roof avant, reprend la structure de l'ancien panneau de cale. Le partie arrière de ce roof est rehaussée par rapport à l'ancien panneau de cale pour abriter la descente et la cuisine. Les hiloires sont construits en madriers de chêne massif disposés horizontalement, en bon état. Le plafond de la partie réhaussée est en contreplaqué et nécessite un remplacement. Le plafond de la partie avant est en chêne massif. Le roof comporte 8 ouvertures : sur sa partie avant, deux capots ouvrants vitrés en bronze, sur le dessus un capot ouvrant vitré carré en bronze chromé. Sur bouilloire avant, un sabord ouvrant vitré rectangulaire en bronze, sur la partie arrière un hublot ouvrant en bronze et la porte de la descente en bois, prolongée à l'horizontale par un capot coulissant en bois. Sur bâbord et tribord un hublot ouvrant en bronze. Le roof central, de la même hauteur que le roof avant, abrite une soute. il est en très bon état. Il est aussi supporté par l'ancienne structure du panneau de cale, sauf sa partie arrière qui a été prolongée pour englober le pied du mat d'artimon. Contrairement au roof avant, le plafond est en chêne massif. Ses seules ouvertures sont deux portes à deux battants du même bois que le reste du roof, situées sur chaque bord. Le roof arrière abrite la machine, le poste patron et l'abri de navigation. Il est construit en bois résineux sur armature en chêne et plafond en contreplaqué. Cette partie, en mauvais état, peu pratique et peu esthétique, doit subir des modifications.

Gréement / à propos :

Le navire est gréé en ketch aurique type Galeas. l'artimon est environ 20 cm plus court que le grand mât. Les bas mâts supportant la grand voile et l'artimon sont prolongés par des mats de flèche pouvant coulisser le long de ces derniers. les mâts et mâts de flèche sont en douglas massif. Le grand mat date de 2011 et le mat d'artimon de 2006. ils sont en bon état sauf le mat de flèche d'artimon qui doit être remplacé. Les mats de flèche sont doté d'un réa dans leur partie basse qui leur permet de coulisser dans ce chouque le long des las mâts. ils sont calés par des cales en bois. les 6 bas haubans et les deux galhaubans de chaque mat ainsi que le marocain reliant les deux mats de flèche sont en câble d'acier tendus par des ridoirs. ils sont en bon état Le mat de beaupré est en douglas également. il est haubané par des moustaches et des étais en câble d'acier ainsi que par une martingalle et une sous barbe en chaîne. L'arc-boutant de martingale est en bois. tous ces éléments sont tendus par des ridoirs. Le tout est en bon état. L'ensemble du gréement courant est constitué de cordage polypropylène imitation chanvre. Les poulies sont en bois avec réa en acier.

Voilure / à propos :

Le navire comporte une grand voile aurique et un flèche de grand voile, une voile d'artimon aurique et un flèche d'artimon, une trinquette, un grand foc, un petit foc et un clinfoc . Les voiles de flèche, datant des années 1970, sont en polycoton écru et en bon état. Le clinfoc, en coton, antérieur aux voiles de flèche, est en coton écru. Il nécessite un remplacement. Les autres voiles sont en « clipper canvas » 750g/m2 et datent de 2014. elles sont en très bon état. Surfaces : -GV : 48 -Flêche de GV : 26 -Artimon : 45 -Flêche d'artimon : 24 -Trinquette : 14 -Petit foc : 16 -Grand foc : 12 -Clinfoc : 15

Emménagements / à propos :

Les aménagements actuels datent de 1984. Ils ont été refaits selon le plan déterminé en 1964 suite à un incendie dans le carré. Les cloisons sont en lambris, vaigrage partiel en contreplaqué, bannettes et mobilier en bois. Cuisine située sous le roof avant, 5 cabines avec 2 bannettes, carré central, douches, WC, cabine Patron sous le poste de pilotage. Bon état général, complètement fonctionnel. 1 cabine reste à aménager.

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

le moteur est un Perkins Sabre M135 de 2013. c'est un moteur diesel 6 cylindres en ligne atmosphérique de 6L de cylindrée. Sa puissance est de 135 cv. il est en bon état et fonctionne correctement.

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Cf témoignage d’activité révolue ci dessous, auquel est associe le noms des propriétaires et navigants connus.

Témoignage technique ou conceptuel :

Ketch aurique de type "Galeas", gréement traditionnel qui a largement amélioré la performance des voiliers notamment pour le transport de marchandise a la voile. Construit en Suède en 1914, il est un représentant des savoirs faire de construction navale de l’époque. La structure primaire est en chêne, les bordées en pitchpin et chêne d'une épaisseur de 70 mm pour les œuvres vives et 60 mm pour les œuvres mortes. Les œuvres vives sont doublés en cuivre.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Ruth a été construit au chantier naval de Råå en Suède en 1914. Il a été baptisé "Ruth" par le propriétaire Sven Pette Persson en l'honneur de sa femme. Son port d'attache était Fortuna, en Suède, d'où il opérait comme caboteur avec des cargaisons de céramiques et de grès, livrant pour la société suédoise Höganäs. A l'origine, le navire n'était propulsé qu'à la voile, mais pour des raisons de concurrence le premier moteur a été installé le 1er février 1922. Ruth a cependant toujours conservé ses voiles. Il a continué à transporter des cargaisons et a voyagé jusqu'en France et en Irlande pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1941, Ruth a été vendu à une société de Hampsburgsund et a continué à travailler comme navire de commerce de la Baltique. En 1953, il transportait toutes sortes de cargaisons qui lui étaient offertes, notamment du poisson déclassé provenant de la criée de Göteborg. De la fin des années 50 jusqu'en 1964, le navire est resté abandonné. Il a alors été repris et sauvé par la famille Bjork : un programme de restauration a été lancé au chantier naval de Fredriksunds au Danemark durant lequel le gréement a été ramené à son état d'origine. Le navire est alors utilisé pour accueillir des passagers en croisière. Ruth a changé de propriétaires en 1992 lorsqu'il a été acheté par les frères Anders et Jan Hird. Avec ces nouveaux propriétaires, le bateau a continué sa carrière de croisières et de voyages éducatifs autour de la côte suédoise jusqu'en octobre 2004. Pendant cette période, cinq mariages furent célébrés à bord du Ruth. En octobre 2004, Ruth est de nouveau vendu. Les nouveaux propriétaires anglais convoient le bateau de Suède jusqu'en Cornouailles. Le bateau change pour la première fois de nationalité et passe sous pavillon anglais. Ruth continu son activité de charter en Cornouailles, voyageant en Irlande, en France et le long de la côte sud de l'Angleterre. Il diversifie son activité en servant de décor pour le cinéma et la télévision anglaise, ce qui lui a permis d'hériter du mat du Black Pearl du film « Pirates des Caraïbes ». En septembre 2020, Ruth est rachetée par la SAS Ruth Affrètement, qui le passe sous pavillon français et effectue les travaux nécessaires à sa restauration et à sa préservation. Devant l'impossibilité administrative de transporter des passagers à bord sous pavillon français, la société décide de laisser à une structure associative la gestion du navire. En septembre 2022, l'association « Les Amis de Ruth » est créée. Ruth élit domicile à Paimpol, d'où elle continue à naviguer en Bretagne nord.

Autres éléments remarquables :

Chronologie :

De 1914 à 1964 : « Caboteur de la Baltique », navire de commerce de la Baltique transportant céramique, grès, poisson déclassé, sel. De 1964 à 2004 : « Renaissance et croisière », De la fin des années 50 jusqu'en 1964, le navire est resté abandonné. Il a alors été repris et sauvé par la famille Bjork. De 2004 à 2020 : « Charter & Cinéma », En octobre 2004, Ruth diversifie son activité en servant de décor pour le cinéma et la télévision anglaise Depuis 2020 : « Quatrième vie : Ruth la bretonne », En septembre 2020, Ruth est rachetée par la SAS Ruth Affrètement, qui le passe sous pavillon français

En savoir + sur ce navire

Site internet :