IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2019
Renouvelé en date de : 2023
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms : néant
Numéro de francisation : 1545/0760
N° Immatriculation : 267788
Quartier d'immatriculation : CM
Type, série, ou nom local : sloop aurique
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 29
Port d’attache habituel : Le Fret à CROZON (29160)
Chantier d’hivernage : Grève de Rostellec à CROZON (29160)

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Pêche
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : voile
Architecte : LE GOT à BREST
Chantier constructeur : LE GOT à BREST
Année de construction (ou mise en service) : 1966
Longueur hors tout : 6. 50 m
Longueur coque : 6. 50 m
Longueur flottaison : 5. 80 m
Largeur Maître bau : 2.50 m
Tirant d’eau : 0. 90 m
Tirant d’air : 7.80 m
Déplacement (tonnes) : 2. 5 tonnes

Description

Coque / à propos :

Bordés en chêne sous la flottaison. Au dessus bordés en bois exotique rouge. Membrures en chêne. Quille en chêne sans lest . Est équipé de part de d'autre d'un bordé plus épais permettant l'échouage, mais dispose également de béquilles.  

Pont et superstructures / à propos :

Bateau creux disposant d'un plancher en contre plaqué marine. Sur l'arrière, tableau sur élevé recouvert en lattes de bois exotique rouge avec d'étanchéité en silicone noir. Sur l'avant, roof recouvert comme le tableau arrière. Sous le roof magasin permettant rangement du matériel fermé par une porte coulissante en 2 parties. Plats bords en chêne

Pont et superstructures / état actuel :

Bon état

Gréement / à propos :

Sloop aurique avec espars en bois. Sapin pour le mat, la vergue et la bôme. Gréement dormant en ferrure normale et quelques unes en inox.

Voilure / à propos :

Navire équipé d'une grand voile et trinquette. Voiles en nylon de couleur marron Surface d'environ 25 m2

Emménagements / à propos :

Sous le roof: magasin de rangement avec porte coulissante en 2 éléments fermant à clé. Sous le tableau arrière:  côté tribord petit espace de rangement fermé par une porte non verrouillée. Moteur protégé par un caisson en contreplaqué marine dépassant le plancher de 50 cm. Caisson de dimension d'1 m sur 0. 80 m, recouvert par un panneau en bois, démontable,  de la même configuration que le roof et le tableau arrière. Un banc de 30 cm de large relie les 2 côtés du navire.

Emménagements / état actuel :

Bon état

Moteur(s) / type, puissance, année :

Actuellement la bateau est équipé d'un moteur Volvo, diesel, 2 cylindres,  23 cv, de 1975, installé à bord en 2002. A l'origine il était motorisé par un Yanmar, diesel, d'une puissance de 8cv

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Néant

Témoignage technique ou conceptuel :

Néant

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

A l’origine ce bateau a été construit pour le compte d’un artisan goémonier pour la récolte des algues autour de l’archipel de Molène. En ce temps là, le navire était échoué à mi-marée, sur la zone de “récolte” (bordé d’échouage) le goémon ramassé à la main puis chargé à bord et à la faveur de la marée montante il rejoignait son port d’attache, pour y débarquer son chargement. Les années 1960 marquent un tournant pour l’activité goémonière. La récolte en mer prend le pas sur la pêche à pied. Le Sainte Christine fut un des derniers bateaux à pratiquer cette récolte par échouage. L’activité goémonière d’aujourd’hui s’exerce essentiellement dans le cadre professionnel mais toujours au rythme des marées.

Autres éléments remarquables :

néant

Chronologie :

Le Sainte Christine a connu 3 propriétaires jusqu’à l’actuel (1997). Ce bateau fut construit en 1966 pour le compte d’un artisan goémonier, Christian KERMAIDIC, de Lampaul Plouarzel (Nord Finstère). En 1982 ce navire devient propriété de M. THOMAS, Pierre, habitant CROZON (29160) et qui pratique la pêche artisanale dans la baie de Douarnenez. En 1995 il est acquis par l’association Belle Etoile de CAMARET (29570) qui le laisse à l’état d’abandon dans l’estuaire de l’aber à CROZON. En 1997 alors qu’il est complètement dégradé (bordés arrachés, roof défoncé, gouvernail brulé….)il est cédé pour le franc symbolique à l’association PEN AR VIR qui vient d’être  créèe pour sa rénovation ainsi que pour sa navigation. Commencent alors 3 ans de travaux entièrement effectués par les membres de l’association. En 2000 il navigue à nouveau. et participe aux fêtes maritimes et Douarnenez. Depuis, avec son équipage, il participe à toutes les fêtes nautiques de la région, permettant ainsi de véhiculer l’image et les valeurs maritimes de la Presqu’île de CROZON.

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE