IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2019
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms :
Numéro de francisation : néant
N° Immatriculation : néant
Quartier d'immatriculation : PA
Type, série, ou nom local : canoë français
Protégé au titre des Monuments Historiques : non

Localisation

Localisation (département) : 78
Port d’attache habituel : Association SEQUANA La gare d'eau, 2 quai Watier 78400 CHATOU
Chantier d’hivernage : Association SEQUANA La gare d'eau, 2 quai Watier 78400 CHATOU

Caractéristiques

Genre : Fluvial
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : force humaine
Mode de propulsion (actuel) : force humaine
Architecte : TELLIER
Chantier constructeur : TELLIER
Année de construction (ou mise en service) : 2017
Longueur hors tout : 6,78m
Longueur coque : 6,48m
Longueur flottaison : 6,48m
Largeur Maître bau : 0,690m
Tirant d’eau : 0,20m
Tirant d’air : néant
Déplacement (tonnes) : néant
Jauge administrative (tonneaux) : néant

Description

Coque / à propos :

Canoë français mixte-avirons avec un rameur et un barreur. Bateau ponté sur les pointes avant et arrière en bois tranché. Bordés à clins en acajou rivetés sur membrures ployées en acacia.Tonture concave. Pièces structurelles refaites en chêne.

Coque / état actuel :

restaurée.

Pont et superstructures / à propos :

ponts AV et AR restaurés sapin/acajou. Ferrures AV et AR laiton, siège barreur d'origine sculpté d'une scène de rive fluvial (héron, roseaux et libellule).

Pont et superstructures / état actuel :

restauré

Gréement / à propos :

néant

Gréement / état actuel :

néant

Voilure / à propos :

néant

Voilure / état actuel :

néant

Emménagements / à propos :

siège coulissant, cale-pieds, siège barreur canné, ferrures, plaque constructeur,d'origine.

Emménagements / état actuel :

restaurés

Moteur(s) / type, puissance, année :

néant

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Constructeur Auguste TELLIER – ancien champion ? Le nom et l’adresse mentionnés renvoient aux ateliers Tellier installés, de 1868 à 1905, au 52, quai de la Rapée, à Paris. PLAQUE
Mise à l’eau en présence de la famille du donateur Claude Fouillouze
Ayant fait l’objet d’une donation en 2009, c’est seulement en 2013 que le chantier a commencé. Selon sa plaque, Zambèze, dont le nom se réfère au fleuve d’Afrique australe, pourrait bien être le bateau le plus ancien de la collection.

Témoignage technique ou conceptuel :

néant

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

Gratté de son vernis et démantelé, Zambèze a mauvaise mine sur ses tréteaux. C’est en s’approchant et en observant les détails de sa construction qu’on mesure l’intérêt de ce canoë. La finesse de la forme et la légèreté de la coque ne laissent aucun doute sur les motifs de sa construction. Au contraire des yoles de louage, dont la rotation constante des rameurs amateurs nécessitaient une construction robuste, Zambèze a été conçu, probablement sur mesure, pour un propriétaire privé et en vue d’une utilisation que l’on qualifierait aujourd’hui de sportive.

Autres éléments remarquables :

néant

Chronologie :

Aucune information ne nous renseigne sur le premier propriétaire de Zambèze. En revanche, on sait qu’après avoir vogué sur la Vienne en compagnie de l’oncle de son donateur, il a été entreposé plusieurs années dans une cave troglodyte de tuffeau. Dans la roche, l’hygrométrie et la température constantes ont offert au bois la meilleure conservation.

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE