IDENTIFICATION

Année de labélisation : 2022
Renouvelé en date de :
Non renouvelé en date de :
Anciens Noms : néant
Numéro de francisation :
N° Immatriculation : AC G37404
Quartier d'immatriculation : AC
Type, série, ou nom local : NAVIRE A MOTEUR
Protégé au titre des Monuments Historiques : NON

Localisation

Localisation (département) : 33
Port d’attache habituel : Arcachon
Chantier d’hivernage : Petit Musée du Canot Automobile La Teste de Buch

Caractéristiques

Genre : Maritime
Usage à l'origine : Plaisance
Mode de propulsion (à l'origine) : moteur
Mode de propulsion (actuel) : moteur
Architecte : Owen, Hamilton et Smith
Chantier constructeur : Chris Smith & Sons
Année de construction (ou mise en service) : 1938
Longueur hors tout : 5,40
Longueur coque : 5,40
Longueur flottaison : néant
Largeur Maître bau : 1,55
Tirant d’eau : néant
Tirant d’air : néant
Déplacement (tonnes) : 0.880
Jauge administrative (tonneaux) : néant

Description

Coque / à propos :

Matériau principal (coque) : bois Construction : bordé d'acajou sur membrure état moyen

Coque / état actuel :

Pont et superstructures / à propos :

Pont et superstructures / état actuel :

pont en petites lattes acajou état moyen

Gréement / à propos :

néant

Gréement / état actuel :

Voilure / à propos :

néant

Voilure / état actuel :

Emménagements / à propos :

néant

Emménagements / état actuel :

Moteur(s) / type, puissance, année :

néant

Intérêt Patrimonial

Témoignage humain :

Pendant sa première décennie d'activité, le chantier Chris-Craft a bâti son empire sur des unités de 24, 28, 28 voire 30 pieds de long, le plus souvent luxueuses et dotées de deux ou trois cockpits. Le crash boursier d'octobre 1929 a évidemment bouleversé toutes les prévisions et obligé tous les industriels à adapter progressivement leur catalogue à un marché beaucoup plus difficile. On notera que, dans cette période périlleuse, l'entreprise de la famille Smith a eu beaucoup de chance dans sa traversée de la dépression, fatale à beaucoup d'autres firmes. En effet, quelques jours seulement avant le jeudi noir de Wall Street, une importante quantité d'actions de Chris-Craft a été vendue, en privé, à un investisseur qui a versé une grande partie des fonds en garantie dans l'attente de finaliser officiellement la transaction. Sans associés ni descendance, l'homme est décédé dans les jours qui ont suivi la tourmente financière et, dans l'affolement général, personne n'est venu réclamer le magot déposé chez les Smith. Ce miracle leur a permis, grâce à une habile et rigoureuse gestion, de ne pas avoir à fermer leurs vastes usines d'Algonac et de conserver leur position de plus grand constructeur du secteur, sans grande concurrence jusque bien après la Deuxième Guerre mondiale.

Témoignage technique ou conceptuel :

La réduction des dimensions des bateaux fut une des adaptations décidées par Chris-Craft pour continuer à exister sur le marché américain pendant les années 1930, ces nouvelles unités de taille petite à moyenne offrant l'avantage également de pouvoir mieux s'exporter vers l'Europe. Comme le plus souvent dans les relations de cousinage, ne serait-ce que linguistique, qu'entretiennent les Etats-Unis et le Royaume-Uni, c'est dans ce dernier que Chris-Craft va établir sa tête de pont vers l'Ancien Monde au moyen de distributeurs exclusifs comme la compagnie Arthur Bray Ltd. Ses locaux sont installés à Poole, ville côtière du Dorset dans le sud du pays et la maison dispose aussi d'un chic show room londonien avec vitrine sur Baker Street. Le Custom Runabout 18' présenté ici porte la plaque commerciale attestant de son importation sur le marché anglais en 1938. Dans les années 1950 et 1960, sa société deviendra aussi l'importateur de Riva. Arthur Bray a commencé, dès 1930, à imposer la marque originaire du Michigan grâce à la compétition, ce qui lui a permis d'obtenir une couverture médiatique aussi efficace que bon marché. Cet homme de la mer, ancien commandant de patrouilleur-torpilleur pendant la Première Guerre mondiale, est aussi vice-commodore du British Motor Boat Club. A ce titre, en 1930, il s'engage dans une série de courses pour runabouts au volant de ses Chris-Craft de série en Grande Bretagne et en Europe du Nord, remportant pas moins de 6 victoires dont celle du Grand Prix d'Europe ainsi que 4 places de deuxième. Il bat ensuite un record à Poole à la vitesse de 58,8 km/h le 21 septembre 1934 au volant d'un Chris-Craft standard, similaire à l'exemplaire de la collection. La présence de ses stands aux salons nautiques de Londres et de Paris assure la diffusion des premiers Chris-Craft naviguant en Europe et va contribuer à établir durablement la marque comme référence en matière de canot automobile de série.

Témoignage événementiel ou d’une activité révolue :

néant

Autres éléments remarquables :

Conservé pieusement en Angleterre après avoir peu navigué dans les années suivant son importation en 1938, pour cause de guerre, ce Custom Runabout 18' va réapparaître sur tous les écrans du monde en 1989 dans le film de Steven Spielberg Indiana Jones et La Dernière Croisade où il transporte à vive allure dans les eaux de Venise un trio de tueurs lancés, dans le troisième et dernier bateau, le plus petit, à la poursuite sans merci du courageux Harrison Ford. Après de telles aventures, ce vaillant coursier méritait bien une retraite paisible sur le bassin d'Arcachon.

Chronologie :

néant

En savoir + sur ce navire

Site internet :

PARTAGER CETTE FICHE NAVIRE