Première jauge internationale

Entre 1893 et 1911, une petite centaine de bateaux de la jauge Godinet sont construits pour le Léman. Cette jauge a une double particularité : elle est la première internationale et la première à prendre en considération la surface de la voilure.

Elle connaît un franc succès sur le lac Léman où elle ne sera détrônée par la jauge métrique, apparue en 1907, qu’au lendemain de la Première Guerre mondiale. Elle conduit à des bateaux élancés, bas sur l’eau, courts à la flottaison et très toilés.

Ces yachts, sont aujourd’ hui presque tous disparus à l’ exception de Calypso, Kaimiloa, ex-Briseis (1910) et Phoebus (1904), désarmé en 1983. Ce dernier remplacé par Phoebus II, mouillé à Genthod.

Ils demeurent dans les mémoires comme des symboles de vitesse et d’élégance. Il s’agit des derniers exemples de bateaux de régate de la dite jauge 3Tx.

CALYPSO, Trois tonneaux de la jauge Godinet 1892 modifiée

Calypso, trois tonneaux de la jauge Godinet 1892 modifiée, est dessiné par Joseph Guédon, architecte qui crée un grand nombre des yachts à voiles du Léman. De 1911 à 1916, Calypso est cinq fois champion du Léman, et gagne plus de cinquante régates. Ces voiliers d’une élégance du début du siècle dernier sont capables encore d’excellentes performances

CALYPSO – Patrimoine Maritime et Fluvial (patrimoine-maritime-fluvial.org)